dimanche 23 mars 2008

Bilan des films vus cette semaine

Cette semaine, c'était vacances donc j'en ai profité pour aller 3 fois au ciné.
Allez, c'est parti pour un petit classement, en commençant par le film que j'ai préféré :

Be kind rewind (Soyez sympas, rembobinez), de Michel Gondry.

Gros coup de coeur pour cette comédie littéralement faite de bric et de broc. Dans une affreuse petite ville du New Jersey à l'ombre de la Grosse Pomme, un petit loueur de VHS tente de survivre. Malheureusement, toutes les bandes sont effacées un jour à cause du cerveau (rendu temporairement magnétique) d'un ami du loueur de cassettes : pour tenter de dissimuler cette gaffe, les deux compères se lancent dans la réalisation plus qu'artisanale de classiques, tels que Ghostbuster ou Robocop. Leurs versions, "suédées", rencontrent un vif succès et deviennent un genre, réclamées par des amateurs de plus en plus nombreux. Qui sait, peut-être parviendront-ils ainsi à sauver le petit magasin de la faillite et de la démolition ?

Un vrai moment de bonheur et de poésie, même si je n'arrive vraiment pas à me faire à la drôle de tête de Jack Black.

Pour info : note IMDB : 7,3/10

5 fingers (L'affaire Cicéron) de Joseph L. Mankiewicz

Mmm, un film datant de 1952, en noir et blanc, qui passe au Grand Action... Mmf, mouais. Telle fût ma réaction lorsque G. me proposa d'y aller. Mais pourquoi pas ?

Et bien j'ai bien aimé : contrairement au dernier film de Kurosawa où il m'avait trainée, je ne me suis pas endormie, ou bien un tout petit peu.

J'ai trouvé ce film intelligent, captivant (à part les scènes où je me suis endormie, héhé), avec des dialogues fins, ciselés et ne manquant pas de mordant.

Il relate une histoire vraie, celle d'un espion anglais au service de l'Allemagne, qui divulgua aux nazis tous les plans des Alliés à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Cela m'a donné envie de revoir mes classiques, que je regardais quand j'étais plus petite avec mes parents pourtant...puis l'âge de l'autonomie arriva, et des choix culturels plus ou moins heureux !

Pour info : note IMDB : 7,8/10

Bienvenue chez les Ch'tis, de Dany Boon

Comme Amelimelo, je n'ai pas trop accroché. Alors, certes, c'est amusant, les clins d'oeil aux gens du Nord sont nombreux et sympathiques (et Dieu sait que j'y suis sensible, du fait de ma belgitude) mais bon... c'est bien gentil tout ça, et un peu creux.

J'avoue que j'ai été un peu déçue : je compare ce film à La Doublure de Francis Veber, qui avait aussi été un grand succès malgré une platitude certaine.

Mais bon, à voir, ne fut ce qu'en raison du véritable raz de marée que ce film a engendré dans les salles de cinéma.

3 commentaires:

DimSum a dit…

Autant j'aime, que dis-je, j'adore les clips musicaux de Michel Gondry, je trouve que son talent et son imagination débordante ne collent pas bien au format cinéma : je n'ai pas du tout aimé Human Nature ni Eternal Sunshine of the spotless mind : trop fouilli, scénario et dialogue pas bien ficelés, un peu trop adolescent. La Science des rêves était pas mal alors j'ai (un peu) d'espoir pour son nouvel opus.
Quant au mini ET kawaii, on dirait que cette pub a été faite spécialement pour toi, elle devait forcément t'attendrir :o)

Elmo a dit…

moi j'ai bien aimé les ch'tis, biloute heiiin! mais pourquoi que les gens du sud n'avaient pas d'accent dans le film???

Cookie Monster a dit…

@elmo : oui, moi aussi je me suis posée la même question !

@ dim sum : j'avais beaucoup aimé Eternal sunshine, j'ai pas vu par contre Human nature ni La science des rêves. Tu me diras ce que tu as pensé de Be Kind rewind quand tu l'auras vu !